Bien-être par la relaxation en sophrologie

Les différentes méthodes de relaxation, bon à savoir

Dans cet article sur « les différentes méthodes de relaxation »:

Il existe aujourd’hui différentes méthodes de relaxation proposées au public dans le cadre de son bien-être, mais il faut bien l’avouer il n’est pas toujours facile de s’y retrouver.

Nous allons essayer ici de mettre un peu de lumière sur cet aspect et voir ce qui se cache derrière ces différentes méthodes de relaxation et ce que l’on peut réellement en attendre.

Ce qu’il faut savoir sur les différentes méthodes de relaxation

différentes méthodes de relaxation

Comprendre les différentes méthodes de relaxation

Il est évident que nous ressentons un bien-être plus ou moins important lorsque nous sommes détendus. Quel bonheur de se laisser aller sur une plage tranquille sous un doux soleil à se laisser aller au rythme des vagues de la mer, notre corps et notre esprit s’associent inévitablement à ce rythme naturel dans lequel nous retrouvons une profonde harmonie. Quoi de plus « naturel » en effet que le rythme de la nature puisque nous lui sommes associés.

ET c’est sans doute ce que nous essayons de retrouver à travers les différentes méthodes de relaxation que l’on nous propose.

Mais pour qui s’y est mis, cela peut paraître parfois difficile. Le rythme effréné de la vie moderne, les obligations et contraintes de toutes sortes font que nous nous retrouvons rapidement loin de cet état de relaxation.

Mais qu’est-ce qui nous empêche réellement de rester détendus ? Nous allons voir cela plus loin.

C’est bien parce que nous nous sentons bien lorsque nous sommes relaxés que nous allons vouloir systématiquement retrouver cet état de détente, sans doute parce que nous ne voyons pas qu’il est la conséquence d’un ensemble de facteurs et non la réelle cause de notre bien-être, même s’il y participe.

C’est cette perception erronée qui nous pousse parfois à recourir à des traitements médicamenteux ou naturels qui auront pour but d’induire un état de détente musculaire ou psychique parce que nous n’avons simplement pas conscience de ce qui, en nous, nous empêche finalement de nous détendre, parce que en réalité, la relaxation est l’état le plus naturel qui soit.

Médicaments et plantes pour se relaxer est ce une erreur ?

Il ne s’agit pas bien sûr de critiquer le recours à de tels remèdes, il faut simplement avoir conscience que ces remèdes n’auront qu’un effet temporaire et qu’ils ne nous délivreront pas de ce qui nous empêche réellement de nous détendre et de nous libérer du stress.

Ce genre de méthode de relaxation ne fait qu’agir sur les effets du stress, mais ne nous rend pas moins vulnérables aux circonstances qui l’ont provoqué. De la même façon que vous allez vous offrir des vacances salutaires qui vont vous apporter détente et bien-être au terme desquelles vous vous sentirez revigoré, mais face aux circonstances qui généraient le stress et les tensions auxquels vous étiez soumis, très rapidement, en quelques jours seulement souvent, vous allez retrouver le même état de tension et d’agitation.

Lunettes de relaxation et méditation 3G, qu’en penser ?

Il n’y a rien de mal à recourir à ce genre de technique qui font partie de toutes ces différentes méthodes de relaxation, mais là encore, ne soyons pas dupe. Ces pratiques, parfois certes bienfaisantes (encore que …) n’éliminent pas la vraie source du stress et des tensions. Elles vous offrent simplement une pause, mais dès que les circonstances génératrices de tensions et de stress apparaissent vous vous retrouvez à nouveau dans le même état..

Concernant la méditation 3G j’ai consacré tout un article sur le sujet, car il me semblait que la plupart des gens n’avaient pas conscience des mécanismes liés à ce genre de pratique. D’autant plus que les protagonistes de cette méthode de relaxation décrient la méditation traditionnelle montrant là leur ignorance en la matière. En effet, il est peut-être bon de rappeler ici que la méditation a pour but d’éveiller l’attention et non d’induire ou de provoquer un état de relaxation qui est une conséquence de la méditation. Plus la conscience s’éveille et plus nous pouvons prendre conscience de ce qui nous empêche d’être en paix et donc de nous en libérer.

L’erreur que commettent la plupart des gens à propos de la méditation

Ce n’est certainement pas en induisant un état de relaxation que notre conscience va s’éveiller. Imaginez que vous entrez dans une pièce obscure, vous vous heurtez aux objets parce que vous ne les voyez pas. La méditation serait simplement le moyen d’augmenter la lumière qui vous permettrait de « voir » ces objets et de pouvoir ainsi évoluer en toute tranquillité dans la pièce. C’est cela la vraie connaissance, qui n’a rien à voir avec une compréhension intellectuelle ou une analyse psychologique, elle est le fruit d’un « voir » comme disent les bouddhistes.

Il est donc aisé de comprendre ici que ce n’est pas en « provoquant » la relaxation que l’on va accéder à cette « vue » plus claire. Très naturellement les obstacles s’effacent au fur et à mesure que notre conscience s’éveille tout comme nous parvenons de plus en plus aisément à éviter les obstacles sur notre chemin au fur et à mesure que la lumière apparaît dans la pièce.

La pratique doit avant tout nous amener à une claire conscience qui sera automatiquement libératrice. Ce n’est donc pas en cherchant systématiquement à éliminer les tensions que nous parviendrons à davantage de bien-être, mais au contraire en les acceptant comme des indicateurs de ce qui en nous nous empêche d’être réellement nous-mêmes et libre. La relaxation apparaît alors tout naturellement parce que nous avons simplement davantage conscience de ce que nous sommes, de notre véritable nature.

Que comprendre de ces différentes méthodes de relaxation

Nous pouvons très bien agir directement sur nos tensions et nos stress grâce à la médicamentation, aux plantes ou même aux massages. C’est un bon moyen d’éviter l’accumulation de stress, mais à moins de nous retirer du monde cela ne nous empêchera pas de réagir chaque fois que nous nous serons face à des circonstances adverses et nous retrouverons alors notre niveau de tension habituel.

Bien sûr nous avons le choix parmi ces différentes méthodes de relaxation, en sachant que tant que nous n’avons pas conscience de l’obstacle qui se trouve d’abord en nous-mêmes et non dans les circonstances extérieures, rien sur le fond n’aura changé.

L’idéal est de progresser graduellement, comme disent les sages, la méditation est un processus de « familiarisation » à travers lequel nous prenons petit à petit connaissance de nos différentes instances psychiques et physiologiques que nous apprenons à mieux gérer et surtout à mieux comprendre et respecter. La pratique nous amène alors à nous libérer des véritables facteurs de tensions que sont nos vues fausses sur nous-mêmes et la réalité en soi.

Cela prend du temps parce que nous sommes tellement habitués à nos modes de « fonctionnement ordinaire » que nous avons peine à croire qu’il en soit autrement.

Alors, comme disait mon vieux maître « pratiquez, pratiquez, pratiquez », et la lumière finira par apparaître


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *