comment réussir, comment atteindre la réussite

Voulez-vous être sûr de réussir ?

Mettez toutes les chances de votre côté

Comment atteindre la réussite

ça ne s’invente pas, si nous voulons avoir une vie réellement réussie, heureuse et accomplie, nous devons mettre toutes les chances de notre côté.

Nous ne pouvons en effet espérer voir notre existence changer en continuant à fonctionner de la même façon, c’est tout bonnement impossible.

Car si notre manière de penser, d’agir et de nous exprimer étaient en adéquation avec nos désirs, il y a bien longtemps que nous aurions obtenu ce que nous désirons. Nous pouvons nous raconter autant d’histoires que nous voulons, adhérer à toutes les philosophies que nous voulons mais les faits sont les faits.

Ce que nous obtenons dans l’existence est simplement la juste continuité de notre façon d’être, que nous en soyons conscient ou pas, que nous l’acceptions ou non. C’est vrai que parfois ça fait mal de l’admettre, cela peut être même terriblement douloureux, une vraie gifle qui nous secoue du haut jusqu’en bas, mais c’est parfois un passage obligé, nécessaire, indispensable pour enfin obtenir ce que nous désirons, en tout cas avoir l’existence à laquelle nous aspirons.

Nous ne sommes pas fait pour le mensonge, il n’existe pas de menteur heureux, on ment pour paraitre et paraitre n’est pas et ne sera jamais la vérité, ne nous permettra jamais de vivre de manière authentique. Mais je ne parle pas forcément des petits arrangements que nous faisons tous au quotidien, avec les autres, avec les situations auxquelles nous sommes confrontées, je parle plutôt de ces gros mensonges dans lesquels nous vivons à propos de la vie que nous menons.

participer à la journée de la réussiteIl nous est en effet et parfois difficile d’admettre qu’elle n’est pas ce que nous voulons, que nous aspirions à bien autre chose, que nous avons finalement abdiqué devant l’adversité, nous avons refoulé nos rêves, parce que nos doutes, nos peurs l’ont emporté sur nos désirs. Nous avons peut-être trop écouté les courants pessimistes environnants, sans doute parce que cela nous arrangeait de le croire parce qu’il aurait fallu faire des efforts que nous n’avions peut-être pas envie de fournir, ou parce que notre motivation manquait de tonus.

STOP ! Arrêtons un instant !

QUE VOULEZ-VOUS VRAIMENT ?

Vous êtes-vous déjà réellement posé la question ? En 30 ans de carrière je ne compte plus les conférences que j’ai donné et ce qui m’a toujours le plus étonné c’est que la plupart des gens ne savent même pas ce qu’ils veulent, et c’est pourtant le point de départ. Comment voulez-vous obtenir quoi que ce soit sans avoir la moindre idée de ce que vous désirez ? C’est tout bonnement insensé.

Quoi ? Vous faites partie de ces gens ? Et vous vous plaignez de ne pas obtenir ce que vous désirez ? Arrêtez tout de suite parce que vous perdez votre temps, il ne se passera rien dans votre vie, rien de rien, c’est comme attendre de voir une plante pousser sans mettre de graine en terre, et la graine c’est ce que vous voulez.

Mais croyez-vous que cela suffise ?

Je suis désolé de vous sortir encore un peu plus de votre torpeur. Vous avez la graine, il vous faut le terrain, et le terrain c’est vous, c’est votre esprit, je veux dire par là votre manière de penser, d’agir et de vous exprimer.

Imaginez, vous mettez la graine en terre et vous attendez que ça pousse, mais rien ne vient, c’est certain, et il n’arrivera rien si vous n’arrosez pas, si vous ne donnez pas de la nourriture à votre graine, elle est comme vous, elle a besoin d’être nourrie, entretenue, vous devez en prendre soin.

Vous voulez que votre vie change ? Vous désirez qu’elle soit heureuse, accomplie, réussie ?

Alors vous n’avez d’autre choix que d’infléchir votre esprit dans le sens de vos désirs, vous ne pouvez en effet désirer une chose et cultiver son contraire ; d’une graine de pissenlit ne sortira qu’un pissenlit, de pensées sombres et pessimistes que croyez-vous qu’il va sortir ? Qu’espérez-vous avoir en vous entretenant dans l’idée que « ça ne marchera jamais », « je ne suis pas capable », « on ne m’a pas appris », « je ne sais pas faire » etc …

Mais vous le savez, le pire des terrains est celui dont vous n’avez pas conscience, la pire des pensées est celle qui agit dans l’ombre, en arrière plan, cachée au fond de votre inconscient.

Comment vous en libérer ?

Je n’ai qu’une chose à vous dire à ce sujet, entreprenez une thérapie ou une méthode de développement personnel, car il n’y a aucune chance que vous vous en libériez comme par magie, autant espérer atteindre le sommet de l’Himalaya sans équipement et sans guide.

Mais ça c’est votre choix, votre liberté, mais dites vous que chaque fois que vous remettez à plus tard, c’est votre propre réussite, votre propre bonheur que vous remettez à demain, et vous savez sans doute ce qu’on dit à ce sujet « demain n’arrivera jamais que … demain », autrement dit jamais.


22 réflexions au sujet de « Voulez-vous être sûr de réussir ? »

  1. molin

    J,aimerai bien avoir une autre vie, pas forcement riche, mais a l,abri du besoin et connaitre vraiment l,amour avec la personne dont je suis tombee eperdument amoureuse , c,est simple mais tres difficile a obtenir

    Répondre
  2. lescieux

    merci !!!pour vos dires qui sont vraie !!!
    j’ai un énorme soucis comment regler la continuitée de vos dires ????
    je n’ai pas de carte bleue!!!!!
    en tous cas merci pour vos dires !!!!en espérant que vous trouverai une solution???
    je vous présente monsieur mes salutations

    beatrice

    Répondre
  3. YOVO KOMLAGAN

    Bonjour Bruno,
    Cela fait longtemps que je vous lis à travers vos œuvres; Comment vais-je vous rencontrer? En tout cas je suis très reconnaissant pour tout ce que j’ai appris à travers vous. Merci pour tout.

    Komlagan

    Répondre
  4. Goossens Chantal

    Bonsoir Bruno!

    Vos propos sont on ne peut plus vrais!!!

    Je rêve de vous rencontrer. Malheureusement, même si vous nous faites des offres alléchantes, je me trouve toujours devant des choix et, malheureusement, je dois abandonner mes rêves, étant donné la crise et différents problèmes qui m’empêchents de vous rencontrer.
    Pourtant, je ne peux que vous encourager de continuer dans la voie que vous vous êtes tracée.
    Amicalement et en espérant pouvoir vous rencontrer un jour,

    Chantal Goossens

    Répondre
    1. SINAMA

      Je souhaite m’adresser à chantal goosens .Dans votre commentaire vous avez cité 2 fois le mot malheureusement , je dois abandonné mes rêves, la crise et différents problèmes , qui m’empêchent . Tout ce que vous dites et donc vous pensez vous PLANTENT en permanence et tant que vous utiliserez ces foutus d’arguments pour vous justifier, vous êtes BLOQUE . J’espère que mon humble remarque vous ouvrira les yeux et je vous souhaite sincèrement tous les biens du monde.
      Hervé

      Répondre
    2. Edwige

      Anthonny Robbins dit : « votre vie peut changer quand vous changerez vos actions et vos actions peuvent changer quand vous changerez votre manière de penser ; si vous ne pouvez pas réussir, vous pouvez essayer et si vous pouvez essayer, vous pouvez réussir . »
      Edwige

      Répondre
  5. djelti

    Bonsoir Bruno, tout ce que vous dites est vrai, le changement ne viendra jamais uniquement par des souhaits .Le problème est que ce changement d’habitudes ou le démarrage et la persévérance des actions pratiques des habitudes et la rupture de la routine reste l’ennemi n° 01 pour arriver à la situation projetée.

    Répondre
  6. arab el habib

    bonjour mr Bruno.
    tout va bien .

    merci.
    moi je suis bien grace à l’exppériance de la vie

    j’ai beaucoup de chance car je suis en bonne santé.
    tout ce que j’ai appris avec vous est réelle et vrai.
    vous êtes une mine d’or.
    merci pour tout.

    cordialement.

    Répondre
  7. Dominique

    Bonjour Bruno

    Merci pour cet article qui me sort de ma torpeur….
    J’avais dût refouler des choses, mais ça m’aide à savoir ce que je veux !!!
    Merci et bonne journée

    Répondre
  8. patricia

    Bonjour Bruno
    Entièrement d’accord avec cet article. J’ai vécu une période de ma vie où j’étais limitée financièrement. Pourtant, j’avais un objectif, celui de me former en relations humaines et en accompagnement.
    Je n’ai pas lâché cet objectif un seul instant et j’ai obtenu tous les financements et rentrées d’argent pour le réaliser.
    Aujourd’hui, je pourrais me dire que c’est la crise et que je n’y arriverai pas mais ce serait me donner une excuse pour ne pas mettre les moyens qu’il faut pour avancer. Parce que, des excuses, nous en avons tout le temps finalement.
    J’ai donc le choix entre me conforter dans « la crise » ou le laisser à d’autres. J’ai choisi la seconde solution pour y investir mon énergie.
    Oui, nous sommes acteurs et auteurs de notre vie, c’est un fait.
    Belle journée à vous !
    Patricia

    Répondre
  9. Trigalet

    Bonjour
    Votre article est cohérent, juste et vrai.
    J’ai moi-même présenté un mémoire il y a plus de 25 ans sur « la pensée des gagnants » (comment réussir sa vie sur les plans professionnels, affectifs, idéologiques…Il sera disponible gratuitement sur mon site)dans une école supérieure de gestion d’entreprise à Bruxelles. Réussir ça vie correspond pour la plupart des gens à être heureux et accéder enfin au bonheur! L’ennui c’est que ces cours, dont je ne doute pas de l’extrême qualité ne sont pas accessibles au commun des mortels principalement à cause de l’aspect financier. Pour moi, c’est dès l’enfance que l’apprentissage au bien-être et à l’épanouissement personnel devrait être inscrit dans le programme de chaque école et bien sûr sans contrepartie financière. Bien sûr il faut pouvoir gagner sa vie mais à quel prix…
    Peace and Love
    Enthea

    Répondre
    1. Lucie

      Je partage l’idée qu’on devrait enseigner le développement personnel dans chaque école, pas seulement en France mais plutôt dans le monde entier. On devrait apprendre même la Programmation Neuro Linguistique parce que il est très important de savoir communiquer efficacement avec le prochain.
      Lucie

      Répondre
  10. Lefebvre

    Bonjour,
    Je voudrais dire que la pratique de la méthode du développement personnel du Bruno m ‘a ouvert les yeux sur la perception erronée que j avais de moi , d’autrui et du monde qui m’entour . Je suis en train de réaliser à quel point je me suis oubliée par manque de confiance en moi ,volontairement je me suis donnée entièrement à ma famille ,mes enfants et mon mari car je n avais pas de ressources pour faire autrement . Cette méthode est géniale mais parfois elle nous met devant des choix à faire qui sont difficiles et douleureux . La route d’accomplissement est longue ,je suis persuadée que la vérité de ce qu on est au bout du tunnel .Je suis déjà heureuse de pouvoir enfin m accomplir ,merci . La vie est belle. Piaskowianka

    Répondre
  11. leila kelfah

    bnsoir,Bruno!! Un jour je suis que je vous connaîtrais mieux et vous verrais;merci beaucoup de vos formations bénéfiques et utiles.

    Répondre
  12. Kathy

    Entièrement d’accord avec Anthea ….: « l’épanouissement personnel devrait être inscrit dans le programme de chaque école « !!!
    En Nouvelle Zélande par exemple, les jeunes scolarisés apprennent essentiellement la communication et les cours sont souvent abordés sous forme de débats entre les élèves : il en résulte des jeunes bien dans leur peau et très à l’aise à l’oral avec la simple bonne humeur de leur âge. Rien à voir avec l’ado français, timide, timoré, renfermé et trop souvent sous anti-dépresseurs
    Des leçons à prendre …. pour une éducation constructive (éternel débat entre la « tête bien faite ou la tête bien pleine ») où l’essentiel ne devrait pas être l’ingurgitation de programmes à tout prix mais l’épanouissement de chacun, ce qui ensuite faciliterait l’apprentissage. On y gagnerait sur tous les tableaux.
    A vous de voir enseignants mais aussi parents qui baissent trop souvent les bras pour laisser faire aux profs ce qu’ils ne peuvent pas faire : une éducation constructive et épanouissante !

    Répondre
    1. Kathy

      C’est vrai que l’enseignement français a besoin d’être réformé:-/
      Les enseignants et les parents le subissent comme nos chères petites têtes blondes0:) qui heureusement ne sont pas tous sous anti-dépresseurs même si les français ont la réputation d’être les plus grands consommateurs dans ce domaine :'(

      Répondre
  13. amal

    Merci Bruno pour toutes vos réflexions constructives.
    La vie est très courte pour la subir. Soyons acteurs et convaincus que la semence doit être notre initiative. Ça ne suffira pas car il faudra accompagner la croissance par notre implication. Voyons dans tout ce qui nous arrive une opportunité de bien être et pour cela ayons confiance entre notre créateur. Vivons au présent car c’est la seule chose qu’il ne faut pas rater et sur laquelle nous pouvons agir.
    Pleurer des fois soulage mais n’en faisons pas un remède systématique. Je dis cela pour nous rappeler notre humanité.
    Merci à tous ces commentaires qui donnent des ouvertures d’esprit.

    Répondre
  14. Lucie

    … »Ce que nous obtenons dans l’existence est simplement la juste continuité de notre façon d’être, que nous en soyons conscient ou pas, que nous l’acceptions ou non. »…
    Enfin je suis conscient de ça! J’en pris conscience en suivant les enseignements que tu as résumés dans ton cour gratuit qui est très efficace.
    … « Nous ne sommes pas fait pour le mensonge, il n’existe pas de menteur heureux, on ment pour paraître et paraître n’est pas et ne sera jamais la vérité, ne nous permettra jamais de vivre de manière authentique. »
    Je suis parfaitement d’accord.
    Merci pour l’ennième fois et bonne journée.
    Lucie

    Répondre
  15. AYITE

    Merci beaucoup pour cet article, il m’a fait prendre conscience que je n’avais pratiquement pas sur quoi me focaliser.maintenant, je sais ce qu’il me reste à faire, me trouver un objectif et tout mettre en oeuvre pour sa concrétisation.Merci

    Répondre
  16. Caro

    Bonjour,

    Je viens de commander la méthode. Je me suis laissée emporter par les bonnes ondes qui émanent du site de Bruno Lallement. Je fais donc le grand saut en espérant en apprendre un peu plus sur mon fonctionnement récalcitrant et pourquoi pas m’en défaire. Je suis contente de trouver un espace d’expression autour de cette méthode, car oui, ça m’angoisse un peu… ;-), mais, en même temps, il est excitant de se lancer dans une nouvelle aventure.

    Bonne soirée,

    Caroline

    Répondre
  17. Konty

    Bonjour!
    Vraiment très bel article pour l’humanité et surtout ceux qui veulent vraiment réussir comme moi.
    J’avoue que depuis tout jeune je pensais vraiment à cette réussite et j’y croyais effectivement. Mon objectif pour atteindre cela selon moi était d’être un homme d’affaire et non des moindres. Mais lorsque j’ai pris de l’âge, je ne sais par quelle magie, j’ai perdu cette vocation et je ne sais même pas d’où est venue la cause. Et depuis lors, puisque je pense toujours à cette réussite, je cherche un moyen de me défaire et d’aller de l’avant. Mais hélas! Je pense que je manque de courage pour y faire face. Aussi de méthode. C’est vraiment une joie pour de lire votre articles qui chaque jour me transforment même si c’est lent je sais que j’y arriverai. Je suis la source de mes problèmes actuels car pas suffisamment courageux pour changer ma vision des choses. Je me suis donc lancer un défi: celui de tout changer avant la fin de cette année 2014. Je dois pour cela m’offrir la méthode même je n’arrive à joindre les deux bouts actuellement.

    Merci et à bientôt

    Konty

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *