santé, bien-être

Qui a testé cette plante qu’est le kava Kava réputée pour la relaxation ?

Le Kava Kava, une plante relxante

On entend assez peu parler du Kava en France alors que cette plante est renommée depuis des décennies dans les pays de l’océan pacifique pour la relaxation. On entend dire parfois que c’est une plante hallucinogène donc sujette à de nombreux effets secondaires, ce qui bien sûr n’est pas fondé. Ce calmant est en fait une référence en Polynésie, à Hawaï, Micronésie, Mélanésie, depuis des dizaines d’années. Idéal pour calmer le stress et réduire l’insomnie, le KAVA KAVA commence à intéresser les européens et les Américains. Que montrent le études, quels sont les bienfaits et les effets secondaires? Peut on en consommer régulièrement sans risque? Où peut on en acheter? Tentons d’y voir plus clair.

Que montrent les études européennes et nord américaines autour du Kava ?

Plusieurs études ont montré que le kava peut être utile dans le traitement de l’anxiété, de l’insomnie et des troubles nerveux.

Des travaux ont d’abord été réalisés sur les animaux. Les études sur animaux et les constatations chez l’humain  concluent à un effet sédatif et tranquillisant du KAVA sans générer véritablement d’effets secondaires impactant pour le corps et l’esprit à moyen terme.

Ces mêmes études n’ont pas permis de mettre en évidence des risques d’accoutumance et dépendance.

Les effets indésirables les plus couramment observés, mais qu’on ne retrouve pas dans les extraits de kava-kava lors de ces études sont digestifs et notamment des troubles gastriques ainsi qu’allergiques comme l’urticaire, la migraine.comment améliorer sa santé

Quelques composants de rhizomes et de lactones ont été séparés dans la racine de Kava Kava

De part sa composition chimique, le kava est myorelaxant, spasmolytique, anticonvulsivant et également analgésique.

La première réaction du kava se fait sentir très rapidement. La langue ainsi que les lèvres se trouvent légèrement anesthésiés.

Ce n’est qu’avec une consommation plus importante que d’autres effets sont ressentis. Le kava, Réduit l’état de stress, Apaise l’anxiété et la nervosité, Favorise la relaxation et offre un sommeil réparateur, Peut soigner les maux de tête, Réduit les douleurs dues aux rhumatismes, Soulage les ulcères buccaux et les rhumes.

Peut on consommer du Kava Kava légalement en France et au Canada?

La réponse est non. La Canada comme la France ont interdit la commercialisation de ce produit dans les commerces y compris sur Internet.

La décision du 13 mars 2003 porte clairement sur interdiction de la mise sur le marché, à titre gratuit ou onéreux, de la mise à disposition et de l’utilisation à des fins thérapeutiques du kava. Le message est clair, c’est l’interdiction totale. Certaines personnes se posent la question s’il ne faut pas voir en cette loi une pression du lobby qui fabrique les anti-dépresseurs en France. Pour rappel, la France est le plus gros marché au monde d’anti dépresseur. On peut donc soupçonner un lien de cause à effet.

Les effets secondaires ressentis par les consommateurs qui fréquentent les forums spécialisés

Les consommateurs réguliers ont tendance à préciser que l’effet (très léger) de gorge engourdie reste jusqu’au lendemain. Il est primordial de boire beaucoup d’eau minérale pour bien s’hydrater le corps.

Dans certains forums on peut lire que les consommateurs, lors de leur première prise peuvent ressentir un effet vertigineux. Ils parlent d’effet “zen” mais par contre aucune somnolence ou d’une envie de dormir soudaine et forte.

L’effet d’une boisson à base de Kava Kava commence à se faire sentir quelques 30 minutes après la prise et dure une heure environ. Les consommateurs qui souhaitent que l’effet dure plus longtemps ont tendance à se préparer plusieurs tasses.

D’ailleurs, la quasi totalité des consommateurs de Kava ne consomment ni stupéfiants, ni alcool. Ils utilisent le Kava comme relaxant. Ils avouent en consommer à la fois pour réduire l’anxiété, relaxer leur muscle et dormir mieux, plus longtemps.

Peut-on fabriquer du Kava soi même?

Le kava est une variété de poivrier qui pousse en Polynésie et dont la racine est utilisée pour fabriquer une boisson enivrante. C’est avec cette racine que l’on fabrique du Kava en polynésie. En Europe, ce type de poivrier ne pousse pas donc il n’est pas possible de le préparer à la façon traditionnelle.

Comment peut on consommer du Kava ?

Cette boisson, le KAVA, était généralement préparée en trempant dans de l’eau la racine de la plante, pulvérisée au pilon ou mâchée pendant plusieurs minutes..

En Océanie, le kava se consomme dans les bar à kava. La couleur de la boisson servie est est grise, Le goût est véritablement amer et fait penser à celui de la terre. Pour oublier le goût amer, quelques morceaux de fruits sont ajoutés.

Depuis quelques années on peut trouver du kava sous plusieurs formes et notamment des extraits, de la pâte, des breuvages instantanés, des pilules.

Pour faire des boissons instantanées, les patients Européens ou nord Américains peuvent acheter du Quick Kava.  Dans ce cas, le produit est vendu sous forme de poudre qui permet de concevoir chez soi une recette de breuvage simple et pas très coûteuse. La dose à prendre à jeun est comprise entre 5 grammes et 25 grammes. Il est recommandé de commencer par 5 grammes pendant plusieurs jours et d’attendre de voir les effets sur votre anxiété. Si vous ne constatez pas d’apaisement passez à 10 grammes.

Le Kava peut se consommer sous forme de capsules que l’on peut trouver sur Internet. Ce type de capsule est interdit en France ainsi qu’au Canada. On parle de pilule magique contre l’anxiété. Si vous avez besoin de vous calmer, de vous détendre ou de glisser dans un sommeil profond, cette petite capsule peut vous donner satisfaction. Si vous souhaitez être plus sociable, vous pouvez également opter pour une consommation occasionnelle.

Il y a encore quelques années, il y a une quinzaine d’année, le kava était autorisé en France mais les choses ont changé. A cette époque les consommateurs pouvaient le trouver sous forme d’ampoules. Le Kava était également accessible dans certaines herboristeries sous forme d’extraits du principe actif du Kava à dissoudre dans de l’eau bouillante.  Cette substance n’est pas  thermolabile.

Certains fabricants de thé ont également compris l’intérêt de proposer du Kava. Ils offrent donc des sachets de thé dosés au Kava.

Plus rare en importation, la pâte de Kava, que l’on peut mélanger à de l’eau froide.

Le plus simple pour consommer du Kava reste la capsule aux extraits de Kava. Vous pouvez en trouver sur internet par boite de 30 ou 60 pilules pour une période de 15 jours à 2 mois en fonction de votre consommation, du niveau de votre anxiété et du grammage des capsules. Vous pouvez en trouver sur certaines pharmacies et herboristeries en ligne.

Enfin, on peut également le trouver et le consommer sous forme de gouttes.

Conclusion :  Même s’il n’est pas autorisé à la vente en France, le Kava est tout de même consommé par des personnes qui profitent des bienfaits médicinales qu’il procure.  Le Kava est un remède contre le stress et qui ne semble pas engendrer de dépendance. il possède aussi des vertus antalgiques et antibiotiques. Il est aussi utilisé dans de nombreux pays de l’océanie comme anti-despresseur. Vous pouvez profiter de ces nombreuses Indications thérapeutiques sans craintes.


4 réflexions au sujet de « Qui a testé cette plante qu’est le kava Kava réputée pour la relaxation ? »

  1. DANIEL

    Bonjour Bruno,
    Je suis naturopathe et connait le Kava Kava depuis longtemps et l’avait testé il y a plusieurs années avant son interdiction. J’en ai commandé IL Y A 2 MOIS sous forme liquide concentrée standardisée d’excellente qualité et je confirme ce qui est présenté dans le dossier ci-dessus. Néanmoins il y a des précautions d’utilisations et toute personne qui souhaiterais en consommer doit avant tout prendre l’avis d’un professionnel de santé spécialisé en « médecines naturelles » et connaissant parfaitement les interactions ou potentialisations éventuelles avec des médicaments allopathiques. En fonction de l’état de santé de la personne également et cela ne se fait pas sans une anamnèse complète et une démarche holistique. Le kava présenté ci-dessus est vendu chez SMART un laboratoire avec lequel je travaille depuis de longues années et qui propose des produits d’une qualité rare, cependant j’invite les personnes qui souhaitent se procurer des compléments à ne pas le faire sans précautions car certains de ces produits sont très efficaces et peuvent induire des effets secondaires désagréables voire même dangereux en fonctions de l’état de santé et d’une éventuelle prescription médicale. Autre chose très importante à souligner, un complément alimentaire aussi efficace soit-il ne doit jamais se substituer à un médicament prescrit par un médecin, il est indispensable de demander l’avis de son médecin avant la cessation éventuelle d’un médicament. Merci à toi Bruno pour ta contribution. Avec respect. Daniel.

    Répondre
  2. carle

    Bonjour et merci Bruno pour cet article très intéressant. Je cherchais justement à en savoir plus sur le Kava.
    Daniel, merci pour ce commentaire. Je recherche le meilleur moyen de consommer du Kava ( trouver enfin un sommeil réparateur) mais je réside en France…..et vous parlez du labo SMART mais je ne trouve rien sur le net pour pouvoir l’acheter, pourtant le commentaire date du 22 juillet et donc cela devrait être d’actualité.
    Merci pour un retour. Sophie

    Répondre
  3. Carmen

    Bonjour ,
    Permettez moi de ne pas partager tout à fait vos commentaires sur le kava . Ayant vécu longtemps dans le Pacifique , je peux vous certifier que ceux qui fréquentent les bars à Kava sont également grands consommateurs d’alcool et de cannabis …..
    Comme toujours , et comme pour le cannabis utilisé à des fins thérapeutiques, la plus grande prudence est recommandé .
    C’est certainement à juste titre que ce produit n’est pas en vente libre en France .
    Bonne journée

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *