Téléphone commande Lundi au Vendredi 9-11h,14h-18h

Comment avoir pleinement confiance en soi

Impossible de réussir sans elle

Vous ne pouvez rien réussir sans elle

comment avoir confiance en soi

Sans elle vous n’auriez jamais réussi à marcher, ni à lire, ni à écrire, ni à entreprendre quoi que ce soit.

Toutes vos réussites petites ou grandes vous les lui devez, c’est parce que vous l’aviez, c’est grâce à elle que vous avez osé entreprendre ce que vous avez entrepris jusqu’à aujourd’hui, même si vous n’êtes pas pleinement satisfait de votre vie. 

Parfois vous avez pu avoir le sentiment qu’elle a été trahie, par vous-même, par les autres, mais c’est parce qu’elle ne reposait pas sur le discernement, vous avez peut-être cru la perdre, mais parce que, celle sur laquelle vous vous reposiez, n’en était pas réellement une.

Vous vous demandez sans doute de quoi je parle ?

De la confiance en soi, cet ingrédient indispensable à la réussite d’une vie.

En effet, comment construire des relations heureuses et épanouissantes avec les autres si nous doutons de nous … ou des autres, de ce que nous pouvons donner et recevoir ou créer et traverser ensemble ?

Comment se lancer dans une entreprise si nous n’avons pas réellement confiance dans notre capacité à la mener à bien ? Comment se relever après un échec si nous n’avons pas confiance en notre faculté à nous redresser et à persévérer jusqu’à la réussite ? Comment aimer sans avoir peur d’être trahi un jour ou l’autre si vous n’avons pas confiance, d’abord en nous-mêmes ?

Et comment aider les autres à avoir pleinement confiance en eux, à commencer par nos enfants, si nous en manquons nous-mêmes ? Nous ne pouvons donner aux autres ce que nous n’avons pas. Comment en effet se sortir des difficultés si la confiance nous fait défaut ? C’est tout bonnement impossible.

La confiance en soi est l’un des ingrédients indispensables à la construction d’une vie accomplie et heureuse, il en est même le piler. Il en faut une forte dose pour grandir et traverser les étapes indispensables à notre croissance personnelle et spirituelle, il nous faut en effet une bonne dose de confiance en nos capacités, sinon l’échec est assuré. Et pourtant, elles sont bien là nos ressources, nous n’en avons simplement pas réellement conscience ou peu conscience, pas suffisamment en tout cas parfois pour oser avancer.

Mais cela va même plus loin

Le manque de confiance en soi est tel que certains dès leur plus jeune âge enterrent leurs rêves, les oublient et ne veulent même plus en parler. Mais eux ne les oublient pas et c’est ce qui se traduit par le mépris de la réussite des autres ou la jalousie quand ce n’est pas l’envie. Parce que partout à travers les autres, sur notre parcours de vie, l’existence nous rappelle ce que nous avons oublié d’être et ce que nous aurions voulu accomplir. Nous nous contentons alors d’envier ou de détester les autres pour ce qu’ils sont ou ce qu’ils ont et que nous n’avons pas osé nous accorder parce que nous ne sommes pas faits suffisamment confiance.

À quoi ressemble le manque de confiance

Celui qui manque de confiance en lui supporte mal la critique et pour lui l’échec est une occasion de se dévaloriser encore un peu plus au lieu d’être une occasion de s’affranchir de ses doutes et de ses peurs et d’atteindre son objectif. Une personne qui manque de confiance en elle est souvent sur la défensive, elle peut être particulièrement susceptible, a beaucoup de mal à se remettre en question.

Elle accuse plus volontiers les autres d’être responsable de ses difficultés ou échec et prend rarement la responsabilité de ses actes, et lorsqu’elle semble le faire c’est sous l’angle du jugement parce que l’un des grands obstacles à la confiance en soi est bien la culpabilité.

Même si elle ne le montre pas, une remarque peu facilement la blesser, et plutôt que d’affronter les difficultés elle aura tendance à tourner les talons, en tout cas à se trouver le plus souvent de bonnes excuses pour ne pas aller de l’avant ou faire face.

Elle a une fâcheuse tendance à se comparer aux autres et à s’en servir pour se dévaloriser. Les autres font toujours mieux qu’elle. Bien qu’elle peut tomber dans l’orgueil est considérer que les autres ne comprennent rien.

Pour celui qui a confiance en lui, l’échec est au contraire une occasion d’apprendre, de voir et penser autrement et de faire un pas de plus vers le bonheur et la réussite. Il acceptera volontiers une critique si elle est fondée, mais n’hésitera pas avec calme à recadrer la personne jugeante.

 Dans les relations, le désaccord ou la mésentente, réveillera chez celui ou celle qui manque de confiance, la crainte qui peut le conduire à des actes ou des paroles qui iront dans le sens de ses craintes, au lieu de voir dans cette mésentente une occasion de faire grandir la relation et l’acheminer vers plus d’harmonie et de paix. « On quitte par peur d’être quitté ».

La personne qui a confiance en elle, face aux difficultés quelles qu’elles soient, cherchera toujours des solutions tandis que la personne qui en manque aura tendance à fuir la difficulté et à se trouver de très bonnes excuses pour ne pas y faire face.

Un joyau parmi les joyaux

La confiance en soi est l’arme suprême contre le doute et la peur. Celui qui a profondément confiance en lui peut être aussi traversé par la peur, connaître le doute, mais une part plus forte perçoit les possibilités qu’offrent les conditions adverses, il en fait l’occasion de se réformer lui-même et de transformer « le venin en remède ».

La personne qui a confiance en elle n’est jamais triomphaliste, « trop » sûre d’elle, ce qui témoigne souvent de son contraire. C’est quelqu’un au contraire qui est capable de faire la part des choses, elle est suffisamment à l’aise pour admettre ses erreurs et reconnaître volontiers que son comportement n’était pas très approprié, elle sait se corriger si besoin est, elle est capable de souplesse et d’adaptabilité, mais aussi de revenir sur ses positions si elle découvre qu’elle avait mal évalué la situation.

La confiance libère l’intelligence de l’être, non pas forcément celle de l’intellect, mais cette intelligence plus fondamentale qui rend l’individu plus « approprié » aux circonstances. Cette intelligence qui s’appuie sur une claire conscience de ses qualités et ressources personnelles.

La confiance en soi, un cercle vertueux

De la même manière que celui manque de confiance en lui a tendance à n’attirer que l’objet de ses doutes et de ses peurs, la personne qui progressivement gagne en confiance en elle-même se voit attirer à elle tout ce qui participe à son bonheur et son bien-être. La loi de la synchronicité de l’attraction est en oeuvre pour lui apporter ce qu’elle désire au moment où elle en a besoin.

Sa vie reflète tout simplement cet état d’esprit confiant, ouvert et heureux, car, en effet, pas de bonheur sans confiance en soi. La confiance en soi, amenant avec elle son lot de réussites, augmente d’autant l’estime que la personne peut avoir d’elle-même.

C’est ainsi qu’un cercle vertueux s’installe entre ce couple indissociable pour la vie. L’estime de soi soutient la confiance en soi et la confiance en soi renforce l’estime de soi, tous ces ingrédients se lient ainsi à d’autres pour créer une vraie source de joie et de bonheur.

Heureusement

La confiance en soi s’acquiert, se gagne, se développe et se retrouve parce que, heureusement, l’être que nous sommes est extrêmement malléable et tout le monde peut accéder à cette conscience claire de ses réelles capacités.

La démarche pour acquérir une solide et saine confiance en soi va consister à se libérer des nombreux facteurs mentaux invalidants comme la peur, de doute de soi, la culpabilité, etc. …

Mais aussi à reprendre contact avec soi-même, à réaliser ce potentiel extraordinaire dont nous sommes tous détenteurs parce qu’il est tout simplement inhérent à notre véritable nature. C’est simplement le manque de conscience qui entraîne ce manque de confiance en soi. Et donc la voie royale vers une plus grande confiance en soi est la connaissance de soi.

Il est bien plus facile qu’il n’y paraît d’acquérir confiance en soi, c’est un processus graduel qui petit à petit nous aide à faire connaissance avec nous-mêmes, non pas de manière mentale, mais de manière directe et profonde.

comment avoir confiance en soi

En conclusion de cet article sur la confiance en soi :

Quel que soit son point de départ, tout le monde peut avoir, acquérir ou développer une profonde et solide confiance en lui et ainsi posséder les moyens indispensables pour créer une existence conforme à ses aspirations. Pour cela il n’y a pas d’âge requit, pas de statut ni t’intelligence particulière à avoir, quel que soit le point de départ chacun peut progresser vers plus de paix, de bonheur et de confiance en lui-même.

Voir aussi le test "Comment avoir confiance en soi"

Par Bruno Lallement,

Formateur, écrivain, humaniste et humanitaire

Enseigne des méthodes d'accomplissement personnel depuis 1987.

Si vous voulez en savoir plus sur Bruno Lallement, cliquez-ICI

copyright © tous droits réservés 2016 Bruno Lallement

Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement

Bruno Lallement

33 rue du Rosskopf - 67710 Engenthal
Téléphone : 0388 332 846

Fermer
Envoi en cours
A propos de vous
Votre ami

Bonjour (prenom_ami), (votre_prenom)

(prenom_ami) sera remplacé par le prénom de votre ami
(votre_prenom) sera remplacé par votre prénom
(lienarticle) sera remplacé par l'URL de l'article